Eva Green, fan de taxidermie

Posted by M. in Mar 19,2010 with 6 Comments

Sensuelle, ténébreuse, mystérieuse, sublime, Eva Green ne laisse pas indiférent… Bien au contraire.

Et le magazine Envy ne s’est pas trompé en allant interviewer la belle à Londres, où elle y mène désormais sa “vie de femme”. Dans les colonnes du journal, elle se dévoile et révèle quelques traits de sa personnalité qui concourent à lui donner une image troublante…

Même si son visage et son regard perçant ne passe pas inaperçus et charment la plupart des hommes, elle jure pourtant que personne ne la reconnaît dans la rue. Et même sa célébrité ne lui sert pas à obtenir de passe-droit : “J’ai même essayé de me faire surclasser pour voyager : ça ne marche pas !” En cause ? Sa vie “ni fashion ni tumultueuse”…

Adepte du cinéma indépendant, elle reconnait cependant qu’il faut “faire quelques films à gros budgets qui rapportent de l’argent comme le James Bond, Casino Royale” dans lequel elle séduisait un Daniel Craig de marbre. Pourtant, la fille de Marlène Jobert cache une timidité qui lui fait perdre ses moyens lors des castings. Une épreuve nécessaire pour exercer ce métier d’actrice un peu particulier, qui lui a permis de tourner avec Ewan McGregor : “Il faut être un peu malade pour le faire, parce qu’on est sans cesse remise en question. Et ça, ça fait souffrir”. Mais Eva Green aime souffrir… et il lui “faut sortir de ce cercle vicieux” confesse-t-elle.

Auquel cas, elle pourrait “finir à l’asile” : “J’ai beaucoup d’assurance et à d’autres (moments), je panique et fais des crises d’insécurité. C’est extrême et je n’arrive pas à concilier ces deux personnes”. Des révélations intimes qui peuvent surprendre alors qu’elle confiait il y a peu de temps vouloir rester mystérieuse…

Et l’une de ces deux personnes voue notamment une passion sans bornes à la taxidermie ! Eva Green est subjuguée par les insectes épinglés et sous verre. Récemment, elle s’est rendue chez Deyrolle, mythique maison de taxidermie parisienne depuis 1831 où elle y a acquis une chouette ! “Ma mère est horrifiée chaque fois que j’y vais. Ca fait très famille Adams, non?”

Eva Green en Mercredi, ça vous dit ?

Source



This entry was posted on Friday, March 19th, 2010 at 10:53 pm and is filed under Interview. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.



6 Responses to “Eva Green, fan de taxidermie”

  1. Comment by George in March 20, 2010 @ 1:00 am

    Thnx Miss M…

    PS God bless google tranlslate…

  2. Comment by Astrea in March 25, 2010 @ 5:43 pm

    Thanks!!!

    George, I think the same :p

    Rumor: Last Word in Cannes….

    http://sweetonsigmafilms.blogspot.com/2010/03/buzz-continues-for-david-mackenzies.html

  3. Comment by George in March 26, 2010 @ 12:48 pm

    Thanks Astrea. I cross my fingers :)

  4. Comment by George in March 27, 2010 @ 11:46 pm

    Thanks carol82